ѡ

22 2007


La voile et le Bus





:
: 30
: 27
: 25/06/2009


:

La voile et le Bus

    14 - 10:53

Je me suis trouv au hasard au fond dun bus

Et bizarre que je ne manquais de tonus

Et je voyais avec mes pupilles loin

Jusqu' ce que jai touch le coin

O sasseyait une belle fille, ou une dame

Qui ses yeux, ses lvres mont tranch comme une lame.



Je me suis dit : pourquoi elle me louche

Lorsque jai pass ma langue sur ma bouche

Et pourquoi, voil-elle, a chang dil

Lorsque jai voulu tirer ma feuille

Et lui crire : Tu me tues avec tes yeux

Jtais mal, je suis devenu mieux

Elle ne rpondait pas et tristement

Jai retir mes yeux et je lai fait sciemment



La vitre tait colle sur mon visage

Et chaque image tait une plage de rivages

Et je voyais des personnes, chacun pour sa vie

Une vole, et une autre tranche avec une scie

Celui-l cach au coin de la rue

Et celui-l, frime et veut tre vu

Un autre gueux regardait le ciel

Et un autre avec sa mre

Qui mettent le pas sur la terre

Qui reoit le sucre et dit ; Maman cest du miel !!

Du miel ? Il se croyait au paradis

O le miel, lamour ne tarit

Le fou et sa mre la folle

Chacun dans ce thtre jouait son rle



Rien ne mattriste que le vendeur de cigarettes

Il les comptait, pice aprs pice sur ses tablettes

Et tenait prs de lui des plastiques

Car il y aura des bires, soyez un peu stoques !!!

Personne ne verra ce quil y a dans le noir

Surtout quand le ciel envoie le soir

Ni moi, ni toi, ni la voile

Tout le monde afflig et tois



Les roues courraient et roulaient

Et ma tte contre la vitre transparente branlait

Et la cinquime place gisait la blanche

Elle ft belle comme des gouttes deau dans une branche

Des lvres cramoisies

Et un visage choisi

Mme si je nai pu voir ses pieds

Et mme pas ses souliers

Pour la connatre

Et partir ses yeux renatre

Mais le raffut des gens ma rveill

Et mes yeux lui ont suppli

De me voir ou me donner intention

Car malheureusement ce ft ma dernire station

Elle tait belle et jtais souriant

Et je la voyais mme si ctait inconscient

De la laisser aprs avoir attirer mon cur

Avec le blanc de ses dents

Que tai-je fait ma bohme, que tai-je fait ma sur ?



Jai mis le pas sur le dernier escalier et jhsitais

De quitter et jattendais

Quelle me dit avec ces yeux le verbe attends

Ou au moins un signe, un son

Pour que je courre vers elle

Et la prendre dans mes ailes

Mais jen tais mais !

Et qui sait, peut-tre elle ma aim

Sans se rendre compte

Et sans que je sente

Que mon cur lui a soupir

Enfin de compte, cest ce que je lui dirais.



Entre lamour et la vrit une faille

Et ce nest gure une chose quon raille

Un jus nest jamais bu sans paille

Si non, tu nes gure de taille

De sasseoir avec des gens de classe

Ou au moins prendre avec eux une tasse.

Cest ce que jai ralis

Et cest ce quelle na pas avis

Lorsque jai quitt le bus

Lorsque jai ressenti que je perdais du tonus.



:
: 15
: 55
: 27/01/2009

: La voile et le Bus

    15 - 13:45

un pome musical , riche , profond et charg de poticit...merci chre belle amie..

    / 16 - 20:33