ѡ

22 2007


PARIS-CIDE


jamal khairi


:
: 64
: 54
: paris
: http://mountadaal3acharah.4rumer.com
: 22/01/2009


:

PARIS-CIDE

    jamal khairi 10 - 4:05

Devant les yeux et les bouches bes,
Des capitales du monde entier,

Elle sexhale et ce pavane,
Telle la gitane,
Entre ses fans,
Et ses quartiers.

Les harpes enchantent sous ses talons,
Et les sirnes chantent sous ses jupons,

Quand le levant embrasse son front,
Enlace ses quais,
Caresse ses ponts.

Elle se fait sa petite beaut,
Et se maquille de la puret,
De ses matins.

Elle se poudre les rues,
Se cure les coins,
Spile les snobs,
Et des radins.

Et puis stend tel le printemps,
Et se dnude,
Et tout en douceur,

Devant la rage de ses jalouses,
Devant les zooms et les voyeurs.

La grce ombrage sa nudit,
Et la gaiet,
Enflamme ses flancs.

Sa paix soulage lanxit,
Et les envies de ses amants.

Mais.
Elle se fane,
Quand la soutane des politiques,
Lui voile les tresses, lui serre les ctes.









Quand le prfet
Dresse, et redresse
Et quand le Maire
Presse et tripote.

Mais elle se fane,
Quand le poison des carburants,
Profane ses soirs.

Quand les bureaux et leurs barreaux,
Inhument ses rves et ses espoirs.

Mais elle se fane
Quand les clbards taguent les trottoirs
De ses ruelles

Quand les oiseaux sont asphyxis
Dans les gouts et les tunnels.

Mais elle se fane
Quand la misre
Dterre le rire et les faubourgs

Quand ses amants
Tolre lenfer
Des cartes dites
De sjour.
Mais elle se fane
Quand on vaccine, mal ses bbs
Et peut-tre tort,
Contre lhtipatite,

Et quon les laisse entre les griffes de la mort subite,
De la mningite ou de la bronchiolite.

Mais elle se fane
Quand on la prend
Pour patrimoine ou monument

Quand on la prive de ses jouissances
De ses caprices, e ses supplices
Et ses tourments







Elle en a marre dtre lcart
De ses envies.

Elle en a marre de ses btards
Qui dvorent se vie.

Elle en a marre de ses machos,
Psychos, socios, politicos et pornopathes.
Elle en a marre des colos,
Des socios-cocos
Des rpubliquos et anarchocrates.

Elle vit mal dans les ddales de ces ptrins
Elle sait bien
Quelle ne peut tre parfaite.

Mais elle naccepte
Point
Dtre putain,
A la merci
Des proxntes.

Elle sexhale et se pavane
Telle la gitane

Mais quand le soir
La galre sempare
De ses quartiers
Et de ses fans

Elle sen veut
Et les larmes aux yeux
Elle dcide

De se laisser
Cesser doucement
Dans laccalmie du Paris-cide

Elle marche droit,
Les rues en croix
Trane derrire son corbillard.









Vtu de noir,
La Seine blesse
Les faades baisses
Assige par le brouillard

Devant sa tombe,
Sans prire
Elle porte seule son propre deuil.

La pollution est son suaire
Le bton arm est son cercueil.

Faisons en sorte que son repos
Soit sans rancune et sans douleur

Faisons en sorte que ce petit chant
Soit condolances et sur sa tombe
Bouquet de fleurs :

Paris destin des clandestins.
Paris destin des clandestins.
Paris mamie des orphelins,
Paris mamie des orphelins,
Paris patrie des sans patrie,
Paris patrie des sans patrie,
Paris ami des sans copain.
Paris ami des sans copain.
Paris statut des sans statut.
Paris statut des sans statut.
Paris abris des sans abris.
Paris abris des sans abris.
Paris tmoin. Paris refrain.
Paris tmoin. Paris refrain.
Paris.pari. Paris chagrin.
Paris.pari. Paris chagrin.
Paris !! Paris !! Paris !! Paris !!
Paris !! Paris !! Paris !! Paris !!




:
: 30
: 27
: 25/06/2009


:

: PARIS-CIDE

    14 - 10:35

Mach'allah Bonne faon avec a quelle vous crivez. Vous me fates beaucoup de chagrin hh J'aimerais faire votre connaissance.




:
: 30
: 27
: 25/06/2009


:

: PARIS-CIDE

    14 - 10:37

Et enfin je vais bientt lancer quelque chose de nouveau. Le problme pour le quel je ne mets rien sont les balivernes qu'ils n'crivent pas ( Ces gens l) J'espre que vous m'avez compris

    / 16 - 20:31